La Rioja accueillera la Conférence mondiale sur l’œnotourisme

La 7e édition de la Conférence mondiale de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) sur l’œnotourisme se tiendra à La Rioja, en Espagne, en 2023. Cette nouvelle édition a été présentée au Musée Vivanco de la culture du vin, avec la participation de Concha Andreu, présidente du Gouvernement de La Rioja ; Reyes Maroto, ministre de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme ; et le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, Zurab Pololikashvili.

La Conférence est devenue un forum international de premier plan sur les tendances, les outils et les opportunités pour faire progresser l’œnotourisme. Il offre aux experts et aux professionnels, ainsi qu’aux destinations consolidées et émergentes de ce segment touristique, l’occasion d’échanger des connaissances et des expériences.

La présentation de cet événement a eu lieu

Lors de la présentation officielle, qui a eu lieu dans les installations de Vivanco à Briones, Pololikashvili a remercié l’Espagne et La Rioja pour avoir accueilli l’édition 2023 de la Conférence, et a souligné le potentiel de l’œnotourisme en tant que moteur de la croissance des économies locales et en tant que moteur du changement social.

Voici une vidéo montrant cette belle région du vin :

La présidente de La Rioja, Concha Andreu, a souligné la reconnaissance que la tenue de la Conférence implique pour le développement touristique de la région. La Rioja possède un patrimoine unique et diversifié, à la fois matériel et immatériel, lié au vin en tant que nourriture et en tant que produit, et, à son tour, ce patrimoine constitue une offre touristique de premier plan qui peut et doit être encore améliorée, a-t-elle déclaré.

Une production mondiale de vin inférieure à la moyenne

L’édition 2022 de la Conférence mondiale de l’OMT sur l’œnotourisme se tiendra à Alba, en Italie, du 19 au 21 septembre, où les dirigeants de l’industrie devraient discuter de défis urgents tels que les risques de sécheresse cet été, la stagnation des niveaux de production en Europe, et l’impact de la hausse des températures dans le monde.

Selon les données du service Copernicus sur le changement climatique, l’Europe a connu des conditions sèches pendant la majeure partie du mois de juillet, une grande partie du continent ayant enregistré des précipitations et, en particulier, une humidité du sol bien inférieure à la moyenne. Le mois a commencé avec des conditions déjà sèches, après un mois de juin plus sec que la moyenne sur le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Italie et la majeure partie de la péninsule ibérique, en plus d’une vaste région s’étendant du nord des Balkans à l’Europe de l’Est et au nord-ouest de la Russie.

Juillet a commencé avec des conditions déjà sèches, après un mois de juin plus sec que la moyenne sur le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Italie et la majeure partie de la péninsule ibérique, en plus d’une vaste région s’étendant du nord des Balkans à l’Europe de l’Est et au nord-ouest de la Russie.

Séverine L.

Fille de vigneronne, j'aime mon terroir et le patrimoine gascon. L'Armagnac est le spiritueux star de notre région mais il y a bien d'autres choses à découvrir ici :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.