L’Italie candidate pour l’inscription de son Espresso au patrimoine de l’UNESCO

L’Italie fait une offre pour que son célèbre café Espresso figure sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Après avoir conquis un tel exploit avec sa pizza de Naples en 2017, l’Italie est convaincue que l’emblématique Espresso est le reflet de la culture et du mode de vie social du pays et mérite bien d’obtenir un statut de patrimoine officiel.

Patrimoine de l’UNESCO

Le ministère de l’Agriculture à la Commission nationale de l’UNESCO a réalisé la demande d’inscription au patrimoine mondial. Celle-ci devra être déposée déposer d’ici le 31 mars au siège de l’agence onusienne à Paris. Au printemps, le ministère recevra le verdict final.

Voici une vidéo en anglais relatant cette nouvelle :

Selon le sous-secrétaire à l’agriculture, Gian Marco Centinaio, il s’agit d’un rituel authentique et une expression de leur socialité. D’ailleurs, il a ajouté que l’espresso les distigue du reste du monde. Ce haut responsable a déclaré ses faits lors du dépôt de candidature.

Rapidement, ce café est devenu une partie intégrante de l’identité des Italiens. Il est bon de noter que sa création date de la fin du XIXe siècle à Turin. C’est Angelo Moriondo, un Turinois, qui a breveté la première machine à expresso en 1884, cependant, c’est un Milanais, Desiderio Pavoni, qui était à l’origine de leur production en série.

Espressso

Un bon expresso doit cependant répondre à certaines exigences. Selon l’Institut italien de l’espresso (IEI), un bon expresso pèse environ 25 millilitres et son arôme doit être intense et riche avec des notes florales, fruitées, chocolatées et grillées.

Le marché de l’espresso représente plus de 4 milliards d’euros par an, plus de 90 % des Italiens en buvant une tasse chaque jour, généralement servie dans une tasse en porcelaine, a déclaré l’IEI.

En bouche, ce café présente un goût velouté et corsé en bouche, avec une juste dose d’amertume, est-il précisé. Une couleur noisette tendant vers le noir le caractérise. Il y a également des reflets fauves.

Le propriétaire du café Sant’Eustachio dans le centre historique de Rome, Raimondo Ricci, a déclaré que l’humble espresso a le pouvoir de repousser la solitude, même lorsqu’il est bu seul, à la maison.

Parfois à la maison on fait un café et on est tenu compagnie par cette machine qui remplit une pièce, remplit une maison, dit-il en rappelant les souvenirs de temps heureux apportés par l’arôme. L’espresso est une véritable institution en Italie, mais également dans de nombreux pays. Cette demande est donc tout à fait légitime étant donné la popularité incontestable de cette boisson incontournable pour de nombreuses personnes.

Séverine L.

Fille de vigneronne, j'aime mon terroir et le patrimoine gascon. L'Armagnac est le spiritueux star de notre région mais il y a bien d'autres choses à découvrir ici :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.