Armagnac, Cognac, Whisky : quelle est la différence ?

L’Armagnac, comme le Cognac, est une eau de vie élaborée à partir de vin élevé en fûts de chêne. Les deux sont produits à partir de raisins. La saisonnalité est une contrainte pour les producteurs d’Armagnac et de Cognac. Ils sont dépendants du calendrier, suivant les saisons, qui rythme le travail de la vigne, les vendanges, les processus de vinification et de distillation. En règle générale, cette dernière étape de production doit être achevée le 31 mars de l’année qui suit la récolte. 

Le whisky, quant à lui, est une eau de vie à base de céréales et vieillie en fûts de bois. Il est produit à partir de céréales (généralement de l’orge). Semblable à d’autres spiritueux industriels comme le gin, la vodka ou le rhum, il peut être distillé à tout moment de l’année.

Comparaison entre l’Armagnac et le cognac

L’Armagnac et le Cognac sont des eaux de vie françaises sous l’appellation AOC, ce qui signifie qu’ils ne peuvent être produits en dehors de la région qui porte leur nom. 300 km séparent les deux territoires. Cognac est le plus septentrional des deux, comprenant la Charente, la Charente-Maritime et une petite partie des départements de la Dordogne et des Deux-Sèvres.

Voici une vidéo expliquant cette différence :

Les terroirs se distinguent par leur composition de sol et leur climat, donnant à chaque eau de vie ses spécificités. Le sol du Cognac est majoritairement calcaire, tandis que le sol de l’Armagnac est sableux, aux propriétés argilo-siliceuses et argilo-calcaires. La région de l’Armagnac a également un climat continental plus sec et plus ensoleillé avec des hivers plus rigoureux que son homologue de Cognac, qui est considéré comme ayant un climat océanique.

Le cognac est produit exclusivement à partir du cépage blanc Ugni Blanc. L’Armagnac est produit à partir de 10 cépages différents fixés par l’AOC, dont l’Ugni Blanc (55 %), la Folle Blanche, le Baco et le Colombard. L’Ugni Blanc est originaire de la région de Cognac au départ. Il a été adopté en Armagnac en grande partie après la crise du phylloxéra au début du XXe siècle. La diversité des cépages de l’Armagnac est due à la tradition viticole de la région, qui produit également un vin destiné à la consommation. La région de Cognac ne produit que des vins destinés à la distillation.

Colonnes de cuivre et distillation continue de l’alambic d’Armagnac

L’Armagnac et le Cognac se différencient également par l’alambic utilisé dans le processus de distillation. L’alambic « Armagnac » comporte des colonnes en cuivre et assure une distillation continue. La vapeur du vin chauffé se mêle au vin frais, ce mélange est spécifique au processus de distillation de l’Armagnac.

Le vin est distillé une seule fois, permettant une meilleure conservation de l’essence de raisin et de l’arôme du vin. Le « Cognac » ou « Charentais » présente toujours un design basique, en cuivre. Il utilise une méthode de distillation à double chauffage qui crée une eau-de-vie avec une teneur en alcool plus élevée. 

Séverine L.

Fille de vigneronne, j'aime mon terroir et le patrimoine gascon. L'Armagnac est le spiritueux star de notre région mais il y a bien d'autres choses à découvrir ici :)

Une réflexion sur “Armagnac, Cognac, Whisky : quelle est la différence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *