Fidèle au terroir

Quand les Français, et particulièrement les Parisiens, parlent de la France profonde, il n’est pas toujours clair s’ils évoquent une région géographique lointaine ou un état d’esprit. Quoi qu’il en soit, s’il y a une partie de la France qui correspond à la notion de « France la plus profonde », c’est bien le sud-ouest.

Dans cette partie de l’Hexagone (un autre terme français pour la France, grâce à sa forme à peu près hexagonale), il reste encore une grande partie de ce que les Français, dans leurs moments les plus nostalgiques, imaginent que leur pays est : un vieux, mais sans âge, idylle bucolique où le rythme de vie reste comme au temps des palmiers d’antan, et dont les habitants, logés dans les bastides médiévales perchées, ont encore le temps de savourer les bonnes choses de la vie, c’est-à-dire les truffes du Périgord, jambon de Bayonne, prunes d’Agen, eau-de-vie d’Armagnac, foie gras de partout et, bien sûr, le vin local.

La région du sud-ouest

Les chanceux du sud-ouest ont toutes ces choses, mais, à part le rugby, c’est probablement le vin qui suscite le plus leurs passions. La région est extrêmement diversifiée, le vin rouge de Madiran ne ressemble en rien au « vin noir » de Cahors. Certains pensent que c’est un problème, refusant au sud-ouest la reconnaissance qu’il pourrait revendiquer comme une région plus cohésive, comme la vallée du Rhône.

Voici une vidéo présentant les vins de cette région :

Mais les vignerons qui produisent ces vins si différents peuvent se vanter d’être fidèles à leur terroir, préserver et refléter la diversité de la région et de ses traditions viticoles, une diversité que cette courte enquête ne peut que commencer à explorer. La diversité fait également du sud-ouest un rempart contre la course incessante de l’industrie vinicole mondiale vers la conformité. Dans le sud-ouest, vous trouverez de bons vins élaborés à partir des cépages standard cabernet sauvignon, merlot et chardonnay, bien sûr. Mais vous découvrirez aussi les délices des vins issus du fer servadou, duras, prunelart, mauzac, muscadelle… pour ne citer que quelques cépages régionaux.

La Dordogne

L’une des plus belles rivières du Sud-Ouest, la Dordogne serpente à travers le vignoble bordelais avant de converger avec la Garonne dans l’estuaire de la Gironde. Mais remonter en amont et à l’est le long de la Dordogne vous mènera à Bergerac, la plus grande des appellations viticoles de la Dordogne qui, sans une bizarrerie de la carte administrative de la France, ferait partie de Bordeaux et du département de la Gironde.

Mais le département de la Dordogne commence ici. Pour les vignerons de Bergerac, la limite administrative est presque sans importance. En termes de géologie, de sol, de climat et d’autres facteurs qui composent la notion de terroir, Bergerac pourrait être une extension de Bordeaux. En fait, dans le passé, Bergerac bénéficiait d’une exemption des droits onéreux et autres restrictions imposées aux autres vins du sud-ouest par les Bordelais.

Séverine L.

Fille de vigneronne, j'aime mon terroir et le patrimoine gascon. L'Armagnac est le spiritueux star de notre région mais il y a bien d'autres choses à découvrir ici :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *