Armagnac : le spiritueux artisanal d’origine

Pauvre vieil Armagnac. Il est souvent dans l’ombre de son cousin plus connu, le Cognac, qui le surclasse de 15 bouteilles pour une, même si l’Armagnac a une histoire plus longue. C’est un esprit fabuleux, chargé de caractère et qui mérite un peu d’amour. Et avec le temps qui devient plus froid, c’est le moment idéal pour l’essayer.

L’Armagnac est un vin qui a été distillé puis élevé en fûts de chêne. Il doit être fabriqué en Gascogne dans le sud-ouest de la France et est généralement l’œuvre de petits producteurs artisanaux. Il n’y a pas de fabricants d’armagnac de la taille, disons, de Hennessy ou de Rémy Martin, mais au contraire, cette rusticité ne fait qu’ajouter à son charme.

Un processus de fabrication unique

Il existe plusieurs cépages autorisés dans la production d’Armagnac, l’Ugni Blanc étant le plus largement utilisé, suivi du Colombard, du Baco et de la Folle Blanche, avec quelques autres cépages représentant un faible pourcentage.

Voici une vidéo parlant l’histoire de l’Armagnac :

Les vins ont une acidité très élevée et pas ce que vous choisiriez de boire à table, mais sont parfaits pour la distillation, produisant un esprit aromatique et de caractère. La prochaine étape est le vieillissement, qui se déroule en fûts de chêne de 400 litres. L’Armagnac fini est prêt à être mis en bouteille; la durée de vieillissement déterminera son étiquetage.

Comment boire l’Armagnac ?

L’Armagnac est un esprit incroyablement polyvalent. Il peut être bu pur ou sur les rochers, et il fonctionne également très bien dans les long drinks et les cocktails. L’Armagnac est un substitut idéal aux cocktails au Cognac tels que le Sidecar, le Sazerac et l’Alexandre.

Les armagnacs bien vieillis sont mieux appréciés seuls, lentement savourés, attendez-vous à des notes de pruneau, de miel, d’épices et de tabac.

Armagnac vs Cognac

Il existe de nombreuses similitudes entre l’Armagnac et le Cognac, en ce sens qu’ils sont originaires d’une partie similaire du monde, sont élaborés à partir de raisins, distillés puis vieillis en fût de chêne. Cependant, il existe un certain nombre de différences clés:

  • L’armagnac n’est généralement distillé qu’une seule fois ; Le cognac est distillé deux fois
  • L’Armagnac est généralement distillé dans des alambics à colonne. Le cognac est distillé dans des alambics en forme d’oignon
  • L’Armagnac dispose d’une gamme plus large de fûts de chêne dans lesquels il peut être vieilli, y compris l’Alsace et le chêne de Monlezun local. Le cognac est réservé au Tronçais et au Limousin
  • L’Armagnac peut être élaboré avec un seul cépage ; c’est presque du jamais vu à Cognac.
  • Les embouteillages en un seul millésime sont assez courants en Armagnac. Les Cognacs millésimés sont plus difficiles à trouver.

Aujourd’hui, vous pourrez découvrir un large choix d’Armagnac. Il s’agit d’une appellation qui est de plus en plus populaire dans le monde du vin et des spiritueux. D’ailleurs, des magasins en ligne spécialisés proposent des produits de qualité qui sauront ravir les papilles des plus adeptes.

Séverine L.

Fille de vigneronne, j'aime mon terroir et le patrimoine gascon. L'Armagnac est le spiritueux star de notre région mais il y a bien d'autres choses à découvrir ici :)

2 réflexions sur “Armagnac : le spiritueux artisanal d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.