Les restaurants français devront bientôt divulguer l’origine de leur viande

La cuisine française est connue dans le monde entier pour sa finesse et ce depuis longtemps. Ici, personne ne parle de restauration rapide ou quoi que ce soit du genre. Un bon plat demande du temps, des efforts et de bons ingrédients – rien de plus, rien de moins. Pourtant, d’où viennent ces excellents ingrédients ? Comment pouvez-vous, en tant que client, être sûr de ce que vous mangez ? Eh bien, bientôt ces questions trouveront facilement une réponse, en ce qui concerne la viande de toute façon.

Comment, demandez-vous ? Eh bien, à partir de mars, les restaurants et tous les autres établissements servant de la viande devront divulguer l’origine des produits qu’ils servent. Ils devront dire d’où il vient et s’il a été gelé ou non. C’est déjà le cas pour la viande bovine depuis 2002, mais le ministère de l’Agriculture a maintenant décidé d’étendre la mesure également au poulet, au porc, à l’agneau et au mouton. Jusqu’à présent, seuls les supermarchés et les boucheries devaient divulguer la provenance de ces types de viande.

Pour une alimentation plus saine

Les autorités y travaillent depuis longtemps pour que les parents sachent enfin si le poulet que leurs enfants mangent à la cantine scolaire vient de France ou d’Ukraine ou du Brésil, et il en va de même pour les restaurants.

Voici une vidéo parlant de la demande des consommateurs :

Pourquoi maintenant, demandez-vous ? Ce n’est un secret pour personne que les consommateurs s’intéressent de plus en plus à ce qu’ils mangent et à leur origine. Surtout depuis la montée de la pandémie, consommer local est considéré comme plus important que jamais. Non seulement c’est plus responsable d’un point de vue écologique, c’est aussi un game changer si on veut soutenir les entrepreneurs locaux et donc l’économie locale.

Encourager les choix locaux

Actuellement, environ la moitié de la viande servie en France provient en fait de l’étranger et le ministère espère que cette mesure encouragera une consommation plus locale. Lorsque les gens ont accès à l’origine des différentes viandes qu’un restaurant sert, il y a de fortes chances qu’ils optent pour la plus locale et, ce faisant, les restaurants eux-mêmes seront encouragés à servir de la viande locale.

La mesure sera mise en place dès le 1er mars, les restaurateurs ont donc encore un peu de temps pour adapter leurs menus. Cette décision est une avancée majeure dans l’industrie alimentaire. En effet, depuis longtemps, les viandes ont été importées depuis d’autres pays. Et avec cette réglementation, les consommateurs français pourront savoir leur origine et ainsi faire un choix plus judicieux.

Séverine L.

Fille de vigneronne, j'aime mon terroir et le patrimoine gascon. L'Armagnac est le spiritueux star de notre région mais il y a bien d'autres choses à découvrir ici :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.